Leïla Ben Ali publiera le livre interdit à son mari

Clément Solym - 09.04.2012

Edition - Les maisons - Leila Ben Ali - témoignage - Tunisie


Leïla née Trabelsi, l'épouse du dictateur tunisien Ben Ali, qui avait fui son pays en janvier 2011, pour l'Arabie Saoudite, va prendre d'assaut... les librairies. Selon Mediapart, qui avait découvert l'information dans les publications à venir d'Amazon, le livre devait s'appeler Ma vérité, et sortir le 24 mai. Entre temps, quelques rectifications sont venues. 


C'est bien aux Éditions du Moment que le livre va paraître, cela reste certain, et effectivement, l'éditeur assure que la femme du dictateur évoquera sa vision du printemps arabe, ainsi que la Révolution tunisienne telle qu'elle l'a vécue. 

 

La nuit du 14 au 15 janvier 2011, la chute du régime tunisien, mais également les services secrets français, seront dans le livre, pour leur rôle dans l'exfiltration du couple. Les anciens amis des Ben Ali en prendraient aussi pour leur grade. Rien que du très logique, finalement. 

 

Évidemment, la parution d'un tel titre provoque quelques colère, et, contacté par l'AFP, l'éditeur assure qu'il n'a aucun « esprit partisan même si elle s'interdit de publier les extrémistes et autres ennemis de la démocratie ». D'autre part, c'est une manière de donner la parole à une femme qui ne s'était jusqu'à lors jamais exprimé. 

 

 

 

L'épouse de Zine el-abidine Ben Ali n'a toutefois pas fait de commentaires quant à cette publication. Pour l'éditeur, le titre et la date de publication seraient toutefois encore inconnus, et ceux avancés par les sites de vente ne relèveraient que de la fantaisie. 

 

Certes, mais il faut bien que les métadonnées aient été enregistrées à un moment ou un autre dans les bases idoines. 

 

Ce livre sera surtout l'occasion pour le dictateur de faire signer par sa femme un ouvrage dans lequel il aura la possibilité de prendre la parole lui-même, alors qu'il est actuellement sous le coup d'une interdiction de s'exprimer en public, en Arabie Saoudite. La chose serait donc alors facile à contourner, en attribuant ses propos à son épouse, tout simplement. 

 

Or, c'est bien sous cette condition de silence que l'Arabie saoudite avait accepté de recueillir le couple tunisien, et continue de les protéger des demandes d'extradition que formule la Tunisie. Leur avocat n'a pas souhaité s'exprimer sur ces questions, assurant ne pas être au courant de l'existence de ce livre. 

 

Selon la base de données professionnelle Electre, le livre est toutefois bel et bien prévu pour le 24 mai, pour 16,95 €. En résumé, ce qui suit :

L'épouse de l'ancien président Ben Ali donne sa version de la Révolution tunisienne qu'elle qualifie de coup d'Etat et raconte la journée qui a conduit à la chute de son mari. Elle répond aussi aux diverses attaques portées contre elle et sa famille et en profite pour critiquer des figures connues du monde politique français et tunisien.
 
Reste à savoir si le livre sera traduit de l'arabe vers le français. Nul ne doute que le couple parle français, mais on pourrait trouver alors malvenu que pour cet ouvrage, que des aides à la traduction soient versées.