Macmillan teste le marché des ebooks contre souscription

Julien Helmlinger - 12.06.2014

Edition - Les maisons - Macmillan - Skoobe - Ebooks


Parmi les poids lourds du Big Five américain, seules deux maisons d'édition, HarperCollins et Simon & Schuster, ont manifesté leur intérêt pour le marché de la lecture numérique offerte contre souscription, en signant avec Scribd et Oyster le mois dernier. Macmillan, qui a annoncé la semaine passée que 1500 de ses titres seraient désormais disponibles via le service d'abonnement germanique Skoobe, semble leur emboîter le pas. Cet acteur allemand, lancé en 2012, est détenu par Holtzbrinck et Bertelsmann.

 

 

 

 

Cette flopée de nouvelles disponibilités, en anglais, provient du catalogue de Tor Books, maison basée aux États-Unis ainsi qu'au Royaume-Uni et versant dans la science-fiction. Une offre comprenant des titres comme Ender's Game, Mistborn, ou encore Children of the Mind. Ce label éditorial est le seul à publier ses ebooks sans DRM chez Macmillan, depuis 2012, et se prête donc idéalement aux expérimentations sur les nouveaux marchés comme la lecture contre souscription.

 

S'il peut sembler au premier abord étonnant que la maison d'édition fasse ses premiers pas sur le terrain de l'offre contre souscription en Allemagne, via un service qui n'est pas le plus populaire en sa catégorie, celui-ci est un terrain d'entraînement idéal.

 

Le catalogue offert par Skoobe est relativement réduit en comparaison à Scribd ou Oyster, comptant environ 40.000 titres en provenance de 900 éditeurs, quand son service est géographiquement limité à l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse. Les usagers souscrivent entre 10 et 20 euros mensuels pour lire un nombre illimité d'ebooks, mais non sans certaines restrictions sur les services tiers.

 

En comparaison, des services de premier plan comme Oyster et Scribd proposent des centaines de milliers de titres à leurs abonnés et couvrent le marché américain pour un tarif de souscription inférieur à celui appliqué par le Germanique. Bientôt à l'ordre du jour chez Macmillan ?