Mémoires de Jacques Chirac : le second tome s'attaque à Sarkozy

Clément Solym - 09.06.2011

Edition - Les maisons - mémoires - chirac - temps


Après le succès rencontré par le premier tome de ses Mémoires, l’ancien président de la République Jacques Chirac vient de sortirlde deuxième tome, « Le temps présidentiel » (22 €, 624 pages, NIL Editions). Et, d’après les extraits publiés par nos confrères du Point comme du Nouvel Observateur, M. Chirac ne se montre guère tendre avec l’actuel chef de l’Etat, Nicolas Sarkozy.

Aux yeux du président en retraite, l’ami d’hier est avant tout « nerveux, impétueux, débordant d'ambition, ne doutant de rien et surtout pas de lui-même ». Voilà qui ne risque guère de les rapprocher à nouveau. Et pourtant, en ces temps de pré-campagne présidentielle, ce n’est pas vraiment de ce genre de soutien qu’aurait besoin Nicolas Sarkozy pour remonter dans les sondages…


En fait, la racine de la mésentente persistante entre les deux hommes remonte tout simplement à 1995 et à l’engagement de Sarkozy aux côtés d’Edouard Balladur contre Jacques Chirac. Effectivement, difficile de faire avaler un tel choix a posteriori. L’ancien président va même plus loin, sous-entendant que l’affaire des terrains de Vigneux, qui éclata peu avant les élections de 1995 et qui mettait en cause la belle-famille de Chirac, n’était peut-être pas étrangère à l’action du ministère du Budget où œuvrait Nicolas Sarkozy, à l’époque…

Pour faire simple, Jacques Chirac affirme, toujours en parlant de Nicolas Sarkozy, « et c’est le plus important, que nous ne partageons probablement pas la même vision de la France.»


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.