Placer de la publicité dans les ebooks pour les rendre gratuits

Clément Solym - 11.01.2009

Edition - Les maisons - publicité - inserer - livres


Une expérimentation était déjà en cours chez deux éditeurs américains qui avaient proposé à des marques d'investir dans des livres. En échange de l'apport financier, la marque se retrouvait citée régulièrement dans le livre, tout en étant parfaitement intégrée au récit, et chaque personnage aurait pu même assurer la promotion d'un shampoing, d'une marque de vêtements, de chaussures, etc.

DailyLit est un éditeur de livres numériques, qui propose déjà 1000 ouvrages dans 75 catégories et s'est ouvert à des sponsors, qui n'ont plus qu'à piocher dans le catalogue les thématiques qui les intéressent pour choisir les livres... dans lesquels ils souhaitent faire leur promotion. Ces ebooks ainsi sponsorisés permettent d'assurer la gratuité du livre pour le consommateur, tout en rémunérant l'auteur et l'éditeur.

Après tout, la publicité s'est introduite dans tous les secteurs même les séries télévisées - et surtout, dirait-on - aussi pourquoi ne pas profiter du marché que représentent les livres.

Au sein de son MediaKit, DailyLit explique à quel point ce système peut être attractif pour tout le monde, avec un pavé publicitaire de 180x150 pixels inséré dans le livre, qui renverra à la page choisie par l'annonceur, uniquement via un hyperlien. Fantastique ? Mieux encore, une seconde bannière pourrait suivre, en bas, de 590x80 pixels.

Quelle pérennité un tel... procédé (soit dit sans notion péjorative) pourrait apporter à l'industrie du livre électronique ? Et mieux encore, ce dispositif ne présenterait-il pas qui plus est un modèle économique supplémentaire pour un secteur qui tâtonne sans vraiment trouver de solution ? Assistera-t-on à une vague d'ebooks publicisés de même que l'on voit nombre de sites internet fonctionner grâce aux apports de la pub ?

On envisagerait alors avec facilité que le prix des livres soit revu à la baisse, dans le cas d'un roman par épisode distribué par email et accompagné de bannières publicitaires. Mais les lecteurs anti-pub ne seraient pas loin.

Alors, gratuité publicitaire ou non ?