Seuil réedite Mythologies de Roland Barthès

Clément Solym - 13.10.2010

Edition - Les maisons - chroniques - originale - oeuvre


Parues en 1957, les Mythologies de Roland Barthès décrivent des mythes de la vie quotidienne de la bourgeoisie des années 50. La nouvelle version est accompagnée de documents visuels.

Roland Barthès (1915-1980) s'exclamait : « Une de nos servitudes majeures : le divorce accablant de la mythologie et de la connaissance". Dans les Mythologies, Barthès dessine les mythes de l'époque, la Citroën DS, le catch, le vin, le visage de Greta Garbo, l'abbé Pierre. Ainsi que le phénomène du mythe en lui-même.


L'auteur, sur ces différents sujets, part souvent d'images de la vie quotidienne, ou de magazines. Ainsi est venu l'idée d'une réédition des Mythologies, qui contient 120 illustrations.Jacqueline Guittard, maître de conférence à l'Université Picardie Jules Verne, a qui nous devons la nouvelle édition : "Le parti pris iconographique est d'une grande simplicité et d'une grande exigence : proposer au lecteur le document authentique, c'est-à-dire celui que Roland Barthes avait sous les yeux ou qu'il gardait en mémoire”.


Les différentes chroniques des Mythologies sont toutes datées deux fois dans l'oeuvre originale. Date de l'évènement dont elles traitent, et date de rédaction. Ce qui a grandement aidé Jacqueline Guillard à : « s'en tenir [aux documents] qu'il aurait pu voir au moment où il rédigeait ses chroniques”. Toutes les images sont ainsi fidèles à l'époque.

Roland Barthès, décédé des suites d'un accident le 26 mars 1980, a inspiré au réalisateur André Téchiné son personnage Romain dans le film J'embrasse Pas, en1991.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.