Simon & Schuster allège ses contrats et sauve des arbres

Clément Solym - 02.03.2012

Edition - Les maisons - Simon & Schuster - écologie - Richard Curtis


Richard Curtis, agent littéraire créateur de l'agence éponyme et d'E-Reads, lançait un appel en septembre dernier à Simon & Schuster en le priant de bien vouloir réduire le volume des relevés de redevances des droits de ses auteurs. Son cri écologique a été entendu et l'éditeur a converti une bonne partie de ses conditions au format numérique.

 

977 pages en format A4 : quel que soit le montant final des royalties, ça fait toujours 5 bons kilos sur le dos et une nouvelle clairière dans la forêt amazonienne. « Le poids des paquets cause régulièrement des hernies, même auprès des plus braves commis » soulignait Richard Curtis il y a quelques mois, ajoutant que le nouveau format d'un même livre produisait de nouveaux jeux de relevés.

 

Dame Nature a signé

 

 

Et le fait que la Curtis Agency soit située au deuxième étage n'a sûrement pas arrangé les choses. Par égard pour les employés des postes new-yorkais, l'éditeur, vite soutenu un comité de l'Association of Authors' Representatives, s'est fait le porte-parole d'une noble cause.

 

Simon & Schuster a mis à la disposition des auteurs un portail qui leur est dédié, à l'accès protégé par un mot de passe, qui « propose des PDF de tous les contrats, ainsi que des options de téléchargement et d'impression ».

 

Et Richard Curtis de saluer l'initiative, qui lui a permis de « réduire les relevés de 977 pages, soit deux ramettes de papier, à 323 pages ». Par ailleurs, le contenu des contrats a été « revu et simplifié » précise Simon & Schuster. Les effets sont immédiats : le contrat d'un auteur subit une cure d'amaigrissement, passant de 41 pages à seulement une dizaine. 

 

Sans être un activiste forcené de l'écologie, Simon & Schuster avait annoncé en 2007 vouloir porter son taux de papier recyclé dans ses ouvrages à 25 %, pour épargner environ 483 000 arbres. La maison d'édition commanderait quelque 70000 tonnes de papier par an, mais ce chiffre est antérieur à la réduction des contrats.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.