Theo Hakola raconte Le sang des âmes

Clément Solym - 22.08.2008

Edition - Les maisons - sang - ames - Theo


« Rappelez-vous l'objet que nous vîmes, mon âme
Ce beau matin d'été si doux :
Au détour d'un sentier une charogne infâme
Sur un lit semé de cailloux
[...] »

J'ignore pourquoi, mais la lecture de la critique que nous vous présentons aujourd'hui m'a donné envie de retrouver un peu de Baudelaire ; et tout particulièrement la Charogne.

Vraiment, je ne me l'explique pas.

Le livre de Théo Hakola, Le sang des âmes n'a pourtant pas grand-chose de baudelairien. À moins que l'on extrapole depuis le Spleen à l'Idéal, en passant par les Fleurs et le Mal. Mais, là encore, le doute m'assaille, comme les guerriers homonymes.

Excellente lecture.


Cette critique est également publiée dans le cadre du prix Ligne d'Horizons.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.