Sygne : une collection littéraire par des auteurs BD et jeunesse chez Gallimard

Nicolas Gary - 03.07.2018

Edition - Les maisons - Sygne Gallimard collection - auteurs bande dessinée - jeunesse auteurs collection


Initiée par Thierry Laroche, directeur éditorial littérature jeunesse et du label Gallimard bande dessinée, la collection Sygne verra le jour en octobre prochain. En référence à l’héroïne de Paul Claudel, dans L’Otage, elle proposera une nouvelle littérature. 

 

  

 

La pièce de Claudel fut la toute première parution de Gallimard : nous sommes en 1911. En réalité, le premier tome de la trilogie des Coûfontaine fut publié dans la NRF en décembre 1910 et janvier-février 1911.

Et quoi de mieux pour relier les époques que de s’inscrire dans l’histoire même de la maison ? « Rien de tel pour vous apprendre l’écriture qu’un maître qui ne sait pas lire », affirmait Coûfontaine, dans la pièce de Claudel (Acte 1, sc. 1)

 

Attendez-vous à de... l'inattendu


Sygne débutera avec deux romans que Thierry Laroche présente comme chargés de toutes les intentions de cette collection : « Un espace pour des voix neuves, souvent venues d’autres disciplines, des sciences humaines au livre pour enfant, en passant par la musique ou le cinéma. Nous voulons faire la part belle à la circulation des genres et des registres. » 

 

Et pour cause : on attaquera avec Le discours, signé ni plus ni moins que par Fabrice Caro, auteur de la bande dessinée Zaï Zaï Zaï Zaï (6 pieds sous terre, 2015). Un huis clos, manifestement, sous la forme d’un dîner de famille, « où se mêlent la mélancolie et la pure drôlerie ».

 

Toujours en octobre, Marion Muller-Colard, théologienne et romancière jeunesse, sortira Le jour où la Durance, une fiction pour adulte. Elle y peint le deuil d’une mère, Sylvia, qui vient de perdre son enfant lourdement handicapé, Bastien. Et à mesure que les souvenirs de ce passé lui emplissent le cœur, une pluie diluvienne fait monter les eaux de la Durance...


  

 

Les parutions suivantes interviendront en janvier 2019, avec Sophie Van der Linden. Après Constantinople raconte l’histoire d’un peintre orientaliste perdu dans les confins balkaniques de l’Empire Ottoman. 

 

Enfin, en mars, Emmanuel Guibert fait paraître Mike, dont on ignore encore tout. 

 

La collection sera prudente, « une poignée [de livres] chaque année, où vous trouverez l’éclectisme, le plaisir de la création et, si tout va bien, l’inattendu », indique Thierry Laroche. 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.