The Domino Project : Seth Godin opte pour Amazon

Clément Solym - 09.12.2010

Edition - Les maisons - vendre - livre - promotion


L'auteur Seth Godin va une nouvelle fois mettre un coup de pied dans la fourmilière. Le romancier particulièrement connu pour ses positions pro-numériques, et contestatrices à l'égard du système éditorial classique va ouvrir... sa maison d'édition.

Il avait déjà décidé de ne plus publier de livres de manière traditionnelle : « Je ne peux plus supporter la longue attente, le coup de boost du lancement, le combats pour amener les gens dans un magasin ou ils n'ont pas l'habitude d'aller, pour acheter quelque chose qu'ils n'ont pas l'habitude d'acheter. Les amener à acheter une idée dans une forme difficile à répandre... »

Eh bien nous y sommes : Seth Godin ouvre donc sa maison numérique... chez Amazon, rapporte The Bookseller. The Domino Project, maison d'ebooks et d'audiobooks publiera une première liste de six ouvrages, en s'appuyant sur le programme Powered by Amazon du cybermarchand, début 2011.

Mais les ouvrages seront pourtant disponibles en version papier, en passant par le service de Print On Demand d'Amazon. Seth est particulièrement heureux « d'avoir eu l'occasion d'innover et de contribuer à définir ce qu'un nouveau modèle d'édition peut être », tout en assurant qu'avec Amazon, il dispose du meilleur partenaire possible.

Le marchand dispose en effet de l'audience au niveau mondial, de la capacité de vendre tous les formats de livres et forcément, de l'aider à toucher le public dont il a besoin, constate-t-il. The Domino Project est ainsi détaillé sur son blog.

« Un livre qui n'est pas lu, ne fait rien de bon à personne », et trop souvent, l'industrie du livre n'est pas en mesure d'assurer une vie et une continuité dans la vie des ouvrages. « Amazon sait quoi faire pour aider ces livres à être lus. »

En août dernier, Seth avait de toute manière assuré que Linchpin serait son dernier ouvrage 'normalement publié', préférant se passer à l'avenir d'un système d'édition profondément vicié.