Transkribus : Numériser des manuscrits à l'aide d'un smartphone

Camille Cado - 18.04.2019

Patrimoine et éducation - A l'international - Transkribus application - numérisation manuscrit application - projet READ


Les scientifiques sont toujours à la recherche de nouvelles technologies qui pourrait permettre de numériser des manuscrits plus facilement. Transkribus est une application développée par le projet READ (Recognition and Enrichment of Archival Documents) qui permet de réaliser la transcription manuelle ou automatique de livres anciens en utilisant des technologies de reconnaissance d’écriture (HTR et OCR), le tout, via son smartphone. 

 

Via Twitter
 
Transkribus a été développé dans le cadre du projet READ, un projet financé par la Commission européenne : Il s’agit d’une système simple de numérisation via une application mobile. Elle détecte le moment où les pages sont tournées et prend automatiquement des photos de chaque page, en haute résolution. 

« C’est, bien sûr, une combinaison de haute technologie et de technologie plus traditionnelle. Cette tente est un accessoire relativement simple. Mais elle fonctionne en lien avec une application mobile connectée à la plateforme Transkribus. L’application charge les images sur le serveur qui réalise la reconnaissance du texte écrit à la main » souligne Günter Mühlberger, responsable du projet. 

« Le grand avantage de ce système c’est qu’il fournit un lien entre l’image et le texte et il le fait de manière très simple, donc celui qui transcrit possède une image d’ensemble immédiatement » reprend Mario Klarer, professeur à l’Université d’Innsbruck (Autriche). « C’est une façon de réduire le risque d’erreur au minimum, ce que ne peut faire aucun autre système. » 

« Je donne à l’ordinateur une image et une partie du texte correspondant et à partir de là, l’ordinateur peut apprendre exactement l’écriture manuelle et les polices de caractère correspondantes », explique Günter Mühlberger. 

 

Transkibus à l’échelle mondiale


« Nous avons été étonnés par le grand succès du projet et nous sommes en contact avec beaucoup d’institutions qui nous disent leur intérêt », reprend le responsable du projet. 

L’outil peut en effet se développer aux quatre coins du monde puisque le service peut transcrire des textes dans n’importe quelle langue. En mars dernier, la plateforme Transkribus comptait plus de 20.000 utilisateurs enregistrés à travers le monde entier. 

Les Archives fédérales du Tyrol, en Autriche, font partie des pionniers en la matière. En effet, déjà en 2018, ils avaient utilisé Transkribus pour numériser des manuscrits de grande valeur, dont certains dataient du XIe siècle. 

Le club alpin de Nouvelle-Zélande en collaboration avec l’Université d’Innsbruck a également utilisé la plateforme pour numériser les 17 500 pages du magazine New Zealand Alpine Journal.

L’équipe des archives de la ville d’Amsterdam travaille actuellement avec Transkribus pour créer une collection numérique de ces documents. 

La plateforme en ligne HAL (Hyper articles en ligne) a elle aussi décidé d’utiliser cette nouvelle technologie. Son projet Foucault Fiches de lecture (FFL) a pour mission de mettre à disposition en ligne un large ensemble de fiches de lecture du philosophe français, le tout, via le projet READ/Transkribus. Le projet est financé par l’ANR (2017-2020) et coordonné par Michel Senellart, professeur de philosophie à l’ENS Lyon. Il bénéficie des partenariats de l’ENS/PSL et de la BnF.


De READ à READ-COOP


« Et comme nous souhaitons continuer à offrir et à étendre le service, nous lançons une entreprise dérivée » affirme Günter Mühlberger. En effet, pour assurer la perennité de Transkribus après la fin du projet READ, READ-COOP verra le jour cet été. 

READ-COOP apportera des fonctionnalités plus avancées à la plateforme, comme un outil de mise en forme qui pourra prendre en compte les caractéristiques de la page telles que les dates, mais aussi une interface plus performante qui réduira encore plus le taux d’erreur de la transcription. 
 
 

Le logiciel est accessible gratuitement. Pour l'utiliser, il vous suffit de vous inscrire ici.


Via Euronews
 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.