Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Vivez l'expérience Domina 360° – promis, c'est de la littérature !

Victor De Sepausy - 10.05.2017

Tests - Domina LS Hilton Venise - vidéo booktrailer 306 - Editions Robert Laffont


Opération séduction chez Robert Laffont : un étrange colis, trop carré pour être un livre, trop léger pour ne pas être inquiétant, est livré à la rédaction. En matière de dossier de presse, on avait rarement fait aussi amusant. Casse-tête, un peu, mais méchamment ludique. 


Domina LS Hilton
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Il faut l’avouer, dans les premières secondes, la rédaction attroupée autour de l’objet, et plus facétieuse qu’à l’ordinaire quand c’est la pause déjeuner, s’interroge. Les couleurs sont évidemment celles de la marque Nivéa. La légèreté du paquet et le bruit rappelent plutôt les produits de Durex.... La petite déchirure sur le terme Domina serait-elle un indice ? Le nom est audacieux, et un brin érotique cependant...

Bon sang, mais c’est bien sûr : Durex et Nivea s'associent pour des produits prélubrifiés et hydratants !
 

 

 

Hem... le point rassurant est que personne ici n’avait pour projet une carrière de Sherlock Holmes. Domina, c’est le titre du nouveau livre de LS Hilton, les couleurs sont celles de la couverture, et la boîte n’est autre qu’une visionneuse inspirée des Google Cardboard. En clair, un outil pour visionner des vidéos 360°... Que tout le monde se rassure, le ridicule ne tue pas.

 

Passé le fou rire de la méprise – totale – on dépaquette l’ensemble : facile, la visionneuse est déjà montée, prête à l’utilisation. Il suffit donc de se la coller devant les z’œils pour profiter d’une expérience de teasing vidéo : un booktrailer à 360°, c’est toujours amusant. D'autant plus avec un pitch aux airs de virée folle qui colle à l'expérience :


« Judith Rashleigh a réussi : elle mène une vie de luxe dans la superbe ville de Venise. Jusqu’au jour où son passé refait surface et menace de tout faire s’écrouler. Plongez avec elle dans les ruelles de Venise et tentez de garder votre sang-froid... »
 

Premières contraintes : puisqu’il faut scanner un QR code pour accéder à la vidéo, l’écueil est grand que de ne pas arriver à ouvrir la page YouTube qui contient la vidéo à utiliser. D’autre part, tests effectués sur plusieurs mobiles, la taille doit être inférieure à celle de l’iPhone 7 : l’idéal est de disposer d’un Samsung Galaxy J5. Autrement dit, une diagonale de 5,2 pouces.


 

Sauf que là, autre problème, l’option d’affichage en mode CardBoard, qui va permettre justement une adaptation de la vidéo en 360° à la visionneuse... n’est pas présente. Nous voici contraints, avec un cutter, de faire quelques entailles pour faire rentrer un peu de force l’iPhone 7, seul à proposer la fonctionnalité en question. Tout cela est un brin laborieux, et grignote sur la curiosité.

 

Le reste, on peut l’explorer dans la vidéo ci-dessous. Et sincèrement, si le résultat est plaisant avec la visionneuse, la qualité du rendu n’est pas terrible.

La vidéo est bien réalisée, et son exploration dans un navigateur permet de profiter des quelques images de Venise. Avec la visionneuse, l’immersion fonctionne – mais une fois les premières secondes de découverte passées, on se retrouve rapidement à trouver que c’est flou, un peu pénible. 
 

 

Seule la voix off nous colle aux images, et donne envie d’aller au bout. Bonne initiative, donc, mais si le principe est bon et plutôt ingénieux, la concrétisation fait défaut. Finalement, on est plus contrarié de n’avoir pas pu profiter pleinement d’un booktrailer alléchant et à 360°. Cela n’empêchera pas de découvrir le livre : Domina sortira ce 18 mai.

Pour ceux qui souhaiteraient expériementer par eux-mêmes, le CardBoard peut facilement être construit façon Do It Yourself, avec des instructions à cette adresse.