Joann Sfar croque(-note) Gainsbourg : les résultats !

Clément Solym - 31.12.2009

Zone 51 - Chez Wam - joann - sfar - croque


Alors, ce petit concours, finalement ? Hmm... Oui, manifestement, Gainsbourg vous a plutôt bien inspiré, autant que le trait de Sfar croquant le jeune homme dans les années folles... Notre jeu s'est achevé la semaine passée, et il nous a fallu le temps de délibérer, pour arriver à choisir qui l'emporterait.

Les résultats sont ci-dessous, les gagnants n'hésiteront pas à se reconnaître, à nous bénir sur sept générations et remercier Dargaud, notre partenaire !
 
  • Notre grand gagnant, puisqu'il en faut un, est Mickael C. Avec sa verve à mi-chemin entre Gainsbourg et Gainsbarre, il nous a enchanté : Du reggae et encore du regga / Du rock steady, du ska, du lover / Tout à l'heure sur ma platine / Du vynil rien que du vynil / Noir et Sexy
  • Valentin P. a bien remarqué la position équivoque des deux amants : Cette façon de danser, on pourrait l'appeler la dansalenvers... Ou la salsa salace... La décadanse ça sonne bien. Nan ?
  • Clément M. se la joue Nostradamus : Je lui placerais bien un " I want to fuck you " !  Zut, il est trop tôt. J'attends dix ans et je la fais dans une émission avec une grande star de la chanson. C'est le carton assuré.
  • Léa R. s'est certainement inspirée des rythmes jamaïcains : Elle avait de ses yeux, un vrai Chat du rabbin / Et des seins un vrai dessin de Pascin, entre lesquelles / J'abandonnais deux mois de RSA / Pour y jouer mon Tcha Tcha Tcha  / Lola, reste ici et viens là, rasta.
  • Catherine G., qui nous avoue dans son mail adorer Sfar, n'en adopte pas moins une posture blasée. L'originalité a payé : Etre dessiné par Joan Sfar ? J'aurais préféré Miro ou Picasso. Van Gogh, à la limite. Lui il savait jeter son désarroi à la face du monde.
  • Monique B.-L. doit assurément travailler dans la mode : Sa robe, c'est une Courrèges ? J'ai jamais arraché une robe à 15000 francs...
  • Manon A.-B., accoudée au comptoir du Bistrot, nous avoue tout. Moi j'aime pas Gainsbourg, alors je vous la fais façon Brassens : Dans un coin moisi de la Chapelle / sur une place / l'est une pucelle / tenu par un fin / déguelasse / C'est cette jolie poupée / Qui d'un croquis a fait / Un concours abstrait.
  • Allan G. aurait-il lu The Game, de Neil Strauss ? Rien n'est moins sûr : Heureusement que je suis homo, chérie. Sinon, ton coeur aurait déjà chaviré.
  • Guillaume G. doit être ce type qui claque des doigts devant le juke-box : Je suis vraiment trop fort. Arriver à lever une poule que je ne connais même pas, comme ça, juste avec un sourire. Je dois vraiment être surhumain, un vrai héros.
  • Angélique C. se revendique du MLF (Mouvement de Libération de la Femme) et c'est tant mieux : Pourquoi on s'imagine ce qu'il pense lui ? Et les femmes, ça pense pas, peut-être ? "Il commence à me décoller la rétine avec son haleine de bison, je vais m'évanouir. Et puis d'abord, je le connaissais pas y a cinq minutes..."
Pour mémoire, il s'agissait d'illustrer cette image tirée du livre de Joann Sfar Gainsbourg (images) publié chez Dargaud !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.