Livres, actualités : tout sur Anne Frank et son Journal

La rédaction - 07.05.2020

 
Morte en 1945 à Bergen-Belsen, Anne Frank a légué à l’humanité un journal devenu historique. Ce récit fait part des réflexions qui occupent la jeune adolescente, alors qu’elle est partie avec sa famille aux Pays-Bas, pour échapper aux nazis. Nous sommes en 1942, elle a 13 ans. 

Carnet intime, écrit en néerlandais entre juin 1942 et août 1944, quand elle sera dénoncée et déportée à Auschwitz, le Journal d’Anne Frank s’adresse à Kitty, amie et complice imaginaire. Alors que la famille Frank vit cachée, elle y témoigne des souffrances que le nazisme inflige aux juifs, fruit de la haine farouche d’Adolf Hitler.

Porteuse de l’étoile jaune, symbole de la discrimination et de l’antisémitisme que propage le régime allemand, elle puise dans ces confidences de quoi tenter d’alléger sa propre vie quotidienne. 

C’est le 25 juin 1947 que son père, survivant de camp de concentration, va se décider à publier le document, soutenu par des amis. Un premier tirage de 3000 exemplaires, édulcoré par Otto Frank sera réalisé. « Je ne savais pas que ma petite Anne était aussi profonde », déclara-t-il, des années plus tard. 

Mais le texte est tronqué, le père avait supprimé des remarques sur la sexualité ou alors les tensions entre les parents ou encore, le peu d’affection que sa fille éprouvait pour sa mère. Depuis, les pages ont été ajoutées, et chaque année, des millions de versions du Journal sont lues dans le monde, traduites en 70 langues.

photo domaine public

 

Pas de sexe non plus pour Anne Frank !

Le dernier roman de Sharon Dogar, Annexed, mettant en scène dans certains passages la relation entre Anne Frank et Peter van Pels soulève la polémique. Les deux adolescents se sont cachés des nazis dans le même bâtiment à Amesterdam. Le livre évoque les sentiments du garçon envers Anne Frank et contient une scène de baiser, déjà particulièrement choquante. Ce qui n'est pas du tout du goût de Gillian Walnes, la directrice et co-fondatrice du fonds Anne Frank. « Je ne comprends vraiment pas pourquoi nous devrions fictionaliser l'histoire d'Anne Frank, alors que les...

Anne Frank interdite de calins, même dans une fiction

Oh, ce n'est pas la première fois que l'on parle de sexualité et du journal d'Anne Frank dans la même phrase. Le Hezbollah a même cru intelligent de taxer ce livre de propagande sioniste, alors, passé ce point... peut-on vraiment faire pire ? La réponse est : oui. Hélas. Et surtout en matière de suite (ou d'absence de suite) dans les idées. Ainsi, Sharon Dogar, romancière spécialisée dans les romans pour adolescents vient de provoquer la colère des héritiers d'Anne Frank avec un ouvrage indélicat... Sharon, après des mois de prise de renseignements et de...

Aucune interdiction du journal d'Anne Frank en école de Virginie

Que le Hezbollah estime que le journal d'Anne Frank doive être censuré, c'est idiot, mais c'est ainsi. Surtout face à une accusation de sionisme. Sans blague... Mais qu'une école américaine décrète que le livre est de surcroît pornographique et déprimant, là, on frôle la connerie humaine d'une aile de plomb... Pourtant, l'école du comté de Culpeper (Virginie) avait été pointée du doigt pour une décision imbécile et des prétextes tout aussi navrants. En effet, le directeur de l'enseignement, James Allen, assurait que l'on n'utiliserait plus ce livre à l'avenir dans...

Miep Gies avait hébergé la famille d'Anne Frank

C'est grâce à sa protection qu'Anne Frank put écrire son journal alors qu'elle et sa famille avaient trouvé refuge chez cette centenaire née en Autriche. Miep Gies avait toujours contesté qu'elle ait pu jouer un rôle héroïque, ayant simplement fait ce qu'elle avait pu pour aider la famille Frank. La Fondation Anne Frank annonce ainsi sa mort : « Miep Gies, la dernière survivante de ceux qui ont aidé Anne Frank et les personnes qui partageaient sa cachette dans la maison le long d'un canal d'Amsterdam est morte à Hoorn le 11 janvier. » En juin 1942, elle avait...

Le journal sioniste d'Anne Frank censuré par le Hezbollah

Un manuel scolaire du Liban, victime d'une campagne emportée par le groupe militant Hezbollah a conduit à la censure des extraits du journal d'Anne Frank, sous prétexte qu'il s'agissait là d'un texte prônant le sionisme. Utilisé dans une école privée dont les cours sont dispensés en anglais, et située à l'ouest de Beyrouth, le manuel a déchaîné la vindicte via sa télévision Al-Manar, en diffusant un reportage destiné à discréditer le livre qui insisterait sur la persécution des juifs. « Ce qui est encore plus dangereux, c'est le pathos et la manière théâtrale...

Anne Frank en vidéo sur YouTube, transfigurée chez Disney

Depuis deux ou trois jours, le Musée Anne Frank d'Amsterdam a mis en ligne des vidéos présentant la jeune adolescente, qui sont autant d'images exclusives : des archives incroyables qui replongent dans le quotidien tout à la fois durant le mariage de voisins, le 22 juillet 1941 où on l'apercevra un instant à la fenêtre. La seconde lui est consacrée plus (in)directement : il s'agit de son père, Otto, qui évoque son enfant, au cours d'une interview réalisée depuis l'endroit où sa famille avait trouvé refuge. Toute une chaîne dédiée à la jeune...

David Mamet tourne Le Journal d'Anne Frank pour Disney

David Alan Mamet est connu en France grâce à Pierre Laville, le dramaturge qui aura adapté son théâtre. Mais pour cette mission, l'acteur, le producteur, ou le réalisateur, auteur et essayiste qu'incarne David, se tournent directement vers les studios Disney qui lui ont demandé de réaliser une nouvelle adaptation du journal d'Anne Frank. Avec 25 millions d'ouvrages vendus dans le monde depuis sa publication en 1947, les adaptations cinématographiques n'ont pas manqué, on s'en doute. D'autant que le livre aura été traduit en 60 langues, donnant à tous les pays ou presque la...

Le journal d'Anne Frank au registre UNESCO de la Mémoire du Monde

Le Journal d'Anne Frank, la Magna Carta - ses quatre exemplaires datés de 1215 - mais également, d'autres documents précieux pour l'histoire de l'humanité viennent d'être classés dans le patrimoine mondial de l'UNESCO, apprend-on dans un communiqué. On comptera aussi les archives du musée du génocide de Tuol Sleng, au Cambodge, le registre des esclaves des Antilles britanniques 1817-1834 (Bahamas, Belize, Dominique, Jamaïque, St Kitts, Trinité-et-Tobago et Royaume-Uni), ou encore la Chanson des Nibelungen, poème héroïque de l'Europe médiévale (Allemagne) ou les...