Livres, actualités : tout sur Jane Austen

La rédaction - 11.10.2019

Jane Austen's writing table


Née le 16 décembre 1775 à Steventon, en Angleterre, Jane Austen grandit au sein d'une famille de la petite noblesse britannique, entourée par six frères et une sœur. Elle accède dans sa jeunesse à la bibliothèque de son père, qui lui permet par ailleurs de s'entrainer à l'écriture : elle rédige alors des poèmes, de courts récits et des pièces de théâtre, dont elle fait le plus souvent profiter sa famille.

C'est au début des années 1790 que Jane Austen abord avec plus de sérieux l'écriture : après un roman épistolaire, elle signe First Impressions, qui deviendra ensuite Orgueil et Préjugés, un de ses romans les plus célèbres. Encore très jeune, Austen n'en poursuit pas moins ses activités littéraires, dotée d'un talent narratif certain, mais aussi d'une capacité à parodier certains genres, notamment les romans gothiques.

Il lui faudra attendre le début du XIXe siècle pour voir ses romans publiés : Sense and Sensibility, traduit en français sous le titre Le Cœur et la Raison, lui permettra de vivre de ses écrits, même s'il lui fallut au départ préserver son anonymat, en raison de la censure sexiste de l'époque.

Photographie : La table d'écriture de Jane Austen dans sa résidence de Chawton (Betsy Devine, CC BY-NC-SA 2.0)

 

Enchères : une lettre signée Jane Austen estimée à 120 000 $

Préservée pendant plus d’un siècle dans une collection privée, la lettre de quatre pages de Jane Austen adressée à sa sœur Cassandra sera mise en vente par la maison Bonhams à New York le 23 octobre prochain. Datée du 16 septembre 1813, la missive est estimée entre 80.000 et 120.000 $ soit entre 73.000 et 110.000 €. Un objet rare qu’aucune institution publique ne pourrait acquérir, déplore le Musée de la maison de Jane Austen. Domaine public Les lettres écrites par Jane Austen sont des objets très rares puisque les membres de sa famille en ont brûlé la...

Penguin va publier une version « subversive » d’Anna Karénine

Penguin, plus précisément sa branche de littérature jeunesse au Royaume-Uni, a annoncé qu’elle allait publier en mars 2020 une version « subversive » du grand classique de Tolstoï Anna Karénine. Anna K. c’est le titre de l’ouvrage, est signé Jenny Lee. Penguin était en compétition avec d’autres éditeurs pour s’adjuger les droits de l’ouvrage pour la Grande-Bretagne et le Commonwealth.  Portrait de Tolstoï jackmac34 Pixabay   Le livre est dans la veine young adult (littérature pour jeunes adultes) et l’intrigue est transposée de nos jours parmi des...

La maison de campagne de Philip Roth est à vendre

En février dernier, on apprenait que l’appartement du célèbre écrivain américain Philip Roth était sur le marché, pour la somme de 3,2 millions $. Désormais, c’est au tour de sa magnifique maison du Connecticut d’être mise en vente, pour un prix légèrement inférieur, 2,9 millions $, rapporte le Wall Street Journal. Ces mises en vente font suite au décès de l’auteur de La tache et de Pastorale américaine, disparu l’an passé, à l’âge de 85 ans.  Squantz Pond à New Fairfield dans l'État du Connecticut Image parDavid Mark de Pixabay  Mettons de...

Quand on est riche, on a sa propre créatrice d'intérieur pour bibliothèque

Découverte dans le film de David Fincher de 1990, Seven, l’actrice et chanteuse Gwyneth Paltrow a depuis cumulé un Oscar et un Golden Globe, en tant que meilleure actrice. Passionnée de livres, elle a embauché une curatrice, dédiée à sa bibliothèque : Thatcher Wine, bibliophile pour célébrités, dont les conseils décoration sont très prisés.   Depuis 2001, à travers sa société Juniper Books, Thatcher Wine prend en charge les étagères de livres de stars ou d’hôtel, comme le NoMad de New York. Elle a même sorti un ouvrage, For the love of Books, pour...

Une rare lettre de Jane Austen sauvée de l'oubli grâce au public

La maison de Jane Austen, à Chawton, en Angleterre, devenue un musée privé, se réjouit de l'achat d'une lettre rare de Jane Austen, écrite et envoyée à sa nièce en novembre 1814. La missive a été achetée pour quelque 35.000 £, soit environ 38.000 €, et pourra ainsi être exposée au public, au sein du musée. Outre-Manche et dans le monde entier, la passion pour Jane Austen ne faiblit pas : sur les 35.000 £ nécessaires à l'achat de la lettre, 10.000 £ ont été réunies en 6 semaines grâce à la générosité de 250 donateurs d'Angleterre et d'ailleurs. 12...

Il est désormais possible de louer l'appartement londonien de Jane Austen

Le marché de l'immobilier est impitoyable, en particulier dans les capitales : l'appartement londonien de Jane Austen, situé à Knightsbridge et occupé par l'auteure, son frère Henry et l'épouse de ce dernier, Eliza, peut désormais être loué à la semaine. Il faudra cependant mettre un peu d'argent de côté pour dormir entre les murs qui ont abrité l'auteure d'Orgueil et Préjugés... photo via RightMove Quand Jane Austen s'est installée avec son frère Henry — son petit préféré — au sein de l'édifice, en 1814, Knightsbridge était encore un village à...

Les archives de l'auteur J. P. Donleavy offertes à la Bibliothèque nationale d'Irlande

J. P. Donleavy, décédé en 2017, est une figure majeure de la littérature irlandaise du XXe siècle – notamment l’auteur du titre L’Homme de gingembre (trad. Suzanne Mayoux, Denoël, 1968). La famille de l’écrivain vient de faire don de ses archives à la bibliothèque Nationale d’Irlande (NLI). Elles comprennent des cahiers, des manuscrits, des textes de scénario, des lettres, des affiches et des programmes théâtraux, ainsi que les premières éditions de son œuvre.   Open Media Ltd — CC BY-SA 3.0 Fils d’immigrants irlandais, Donleavy est né à Brooklyn en...

Découvrez les livres qu'a lus Jane Austen, dans une bibliothèque virtuelle

Jane Austen était une fervente lectrice, et pourtant, elle ne possédait que peu d’ouvrages. Dans le domaine de son frère Edward Austen Knight, Godmersham Park, elle put étancher sa soif de lecture. Reading with Austen est une reproduction virtuelle de la bibliothèque « comme Jane Austen l’a peut-être vue », où il est possible de consulter ses titres fétiches.    Jane Austen s’est rendue dans le domaine de Godmersham Park à six reprises entre 1798 à 1813, mais n'y aura séjouré que dix mois au total. Elle décrit dans plusieurs lettres à sa sœur,...