medias

Pourquoi continuer à enrichir l’homme le plus riche du monde ?

Auteur invité - 15.12.2018

Tribune - librairies internet Amazon - Jeff Bezos Amazon - vente livres internet


Huit personnes sur la planète détiennent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale. En tête du classement, Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, l’homme le plus riche de la planète avec une fortune estimée à 90 milliards de dollars. Selon l’ONG britannique Oxfam, qui prévoit qu’à ce rythme, le premier "super-milliardaire" du monde "pourrait voir son patrimoine dépasser le millier de milliards de dollars dans 25 ans à peine".

Jeff Bezos painted portrait _DDC0026
thierry ehrman, CC BY 2.0

 
Cette situation préoccupante, vertigineuse et indécente repose pour Amazon sur un système économique mondial défaillant qui permet l’optimisation fiscale, une politique salariale particulièrement cynique qui exploite de manière précaire environ 300 000 intérimaires, un aveuglement de bon nombre de collectivités territoriales prêtes à subventionner l’implantation d’entrepôts sur leurs territoires alors qu’ils détruisent plus d’emploi qu’ils n’en créent.

Mais tout cela ne serait rien sans la croissance exponentielle du nombre de clients. Pour Amazon ce sont environ 500 millions de clients dans le monde (un terrien sur 15), qui contribuent au succès, à l’expansion de cette entreprise et à la richesse démesurée de son fondateur.

Et pourtant, les citoyens, partout dans le monde sont en colère contre cette dérégulation économique qui crée des inégalités insupportables. Pour tenter de la combattre, ils demandent à leurs états de légiférer notamment en augmentant les taux d’imposition et en luttant efficacement contre l’optimisation fiscale. Pour autant sont-ils prêts, individuellement à remettre en cause leurs pratiques d’achat ? (ils sont 43% à déclarer vouloir faire leurs cadeaux de Noël en ligne).

Le service rendu par Amazon est-il à ce point exemplaire, unique et incontournable ?

Rappelons qu’en France, la loi sur le prix unique du livre du 10 juin 1981 met tous les vendeurs sur un pied d’égalité en terme de prix de vente. Rappelons que la  France dispose d’un réseau de plus de 3 000 librairies soumises à la fiscalité française et où travaillent 15 000 libraires en contrat à durée indéterminée, passionnés, compétents. Rappelons enfin que les français disposent de nombreuses solutions en lignes de librairies en réseau (lalibrairie.com, librest.com…).
 
Tout en demandant fort légitimement de la régulation, le citoyen pourrait, sans faire de concession, arrêter d’enrichir le patron voyou et ainsi préserver l’écosystème du livre, contribuer à l’entretien du lien social sur son territoire. Une modeste contribution mais néanmoins concrète à inverser la tendance d’un monde qui dérape, un petit rééquilibrage tangible de la répartition de la richesse sur un plus grand nombre d’acteurs.

Citoyens, vous avez le pouvoir de ne plus enrichir l’homme le plus riche du monde !
 
Renny Aupetit
Libraire, consultant



Commentaires
Merci pour cette vraie analyse.

Le pouvoir des plus grands repose sur l'adhésion que chacun d'entre nous leur apporte.

La question est : qu'est-ce que, moi, je décide de faire dans mes habitudes quotidiennes pour changer le monde ?
Méchant à mon avis. Ce Jeff Bezos il a travaillé dur pour en être là. C'est un chef d'entreprise qui a su innover et faciliter les clients beaucoup de choses. Il est recompensé en étant tres riche et ses employés doivent être content de lui et est sans doute une fiérté, un symbole dans son pays.Vous n'avez qu'à innover et travailler comme lui au lieu de dire d'arreter de le rendre plus riche. Lui il a fait du client, la clé de sa réussite et s'interesse à ses besoins.......
Ce n'est pas sa réussite qui doit être mise en cause, c'est tout simplement que tout commerce doit être taxé de la même manière que tous les autres dans un même pays. Mais l'Europe ne sait pas se défendre comme sait très bien le faire l'Amérique de Donald Trump et la chine
Le problème d'Amazon, c'est que ça tue le lien social. Je peux tout acheter depuis mon canapé. Plus besoin de sortir. Et je peux même acheter des machines pour faire du sport à la maison. Chouette, je peux regarder encore plus la TV pour acheter encore plus de produits inutiles. Car c'est ça Amazon, la consommation inutile et déshumanisée. Allez donc donc plutôt signer la pétition L'appel du siècle, pour la mise en œuvre immédiate de la transition écologique. A ce propos, quelle est l'empreinte écologique de Amazon d'une part, et de Jeff Bezos à titre personnel d'autre part ?
Aly bbb, c'est une blague ?



Peu importe à quel point le Bezos a travaillé pour en arrivé là, c'est ce qu'aujourd'hui il fait qu'on dénonce.

Les conditions de travail, le stress des employés (car non, ils ne sont pas contents justement : https://www.ouest-france.fr/economie/entreprises/amazon/amazon-greve-des-employes-en-espagne-et-en-allemagne-5884534

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/08/17/32001-20150817ARTFIG00173-amazon-accuse-d-etre-un-enfer-pour-ses-employes.php

https://www.liberation.fr/futurs/2013/12/17/une-employee-d-amazon-raconte-la-peur-organisee_967185 ) sans parler évidemment des librairies (et autres petits commerces, d'ailleurs) que cela fait couler (alors qu'on parle aussi là d'un métier de passionnés, de gens qui lisent et s'instruisent pour guider le lecteur et donc client de sa boutique. Pas sûr que votre Bezos en fasse autant, si ?).



Malheureusement ce petit "confort" qu'est l'achat via Amazon et tuant le marché du livre pourrait s'étendre à bien d'autres domaines et manières de consommer. Mais encore une fois, quel confort souhaitons "sacrifier" pour un mieux qu'il soit social, écologique ou économique... ?
Le vrai problème serai peut-être le transfert du mode de vente des livres. Je suis le premier a commander mes livres sur Amazon pour des raisons de simplicité. Plus besoin de revenir 2 fois en librairie pour commander et venir chercher le livre qui n'est pas dispo. Quant aux petite librairies elles se font bien rares malheureusement. J'en ai connu et fréquenté pas mal dans ma jeunesse. Mais aujourd'hui ne subsiste quasiment plus que les megastores des supermarchés et autres chaines de distribution sans vraiment le personnel passionné et compétent que vous decrivez. Je suis le premier a le regretter. Alors défendre un gros système de distribution par rapport a un autre c'est se voiler la face. Le monde évolue.
c'est bien de répéter bêtement ce que racontent les médias, à qui ça plaît d'enfoncer Amazon et les autres GAFA parce que c'est à la mode et ça fait vendre du papier.

Vous trouverez toujours des mécontents qui diront du mal de leur entreprise parce qu'ils ont mal vécu un évènement que ce soit air france, la sncf, l'oreal, Total, ou la pme du coin.



Mais intéressez vous aux gens qui travaillent chez amazon, comme moi. il y a plein de sites, comme glassdoor, où les gens viennent témoigner à quel point ils sont contents et fiers d'être chez amazon, et qu'ils sont très satisfaits de leur travail et leur salaire.



alors oui, il faut travailler. ça parait presque malsain de le dire alors que pourtant ça devrait être la base dans une entreprise. quand je lis dans la presse "oulala c'est mal, amazon contrôle la performance de ses employés", ça me surprend que ça soit si mal perçu. ça devrait être normal, je suis même plus inquiet des entreprises qui ne le font pas. elles courrent à la faillite.

donc c'est pas forcément facile tous les jours, on a une certaine pression et une exigence sur la qualité de notre travail, mais c'est aussi ce qui en fait tout l'intérêt, d'une part parce que l'environnement est hyper motivant, on peut travailler efficacement parce que l'entreprise n'est pas plombée par des boulets qui ne font rien, et de deux parce que du coup l'entreprise marche très bien, on est donc rassuré sur nos emplois et on touche une partie de ce succès sur nos salaires (actions).

De plus l'ambiance est particulièrement bonne entre les salariés, ce qui est plus agréable
Bien d'accord avec Aly bbb, l'auteur Renny Aupetit est un gros jaloux qui aimerait être à la place de Jeff Bezos, il croit avoir un pouvoir d'influence grace a ce site, c'est minable smile
Amazon a tout compris. Une vente en ligne de son canapé et éviter ainsi la circulation, les embouteillages, les parkings insalubres, les dépenses de transport, les librairies et autres commerçants pas toujours accueillant.
Oui bizare ce message ! Bien sûr que les employés ne sont pas forcément content de leurs conditions de travail ça on le sait tous mais je trouve drone de dire arrêtez de le rendre plus riche ! Moi perso je ne suis pas jaloux il a réussi quelque chose de grand ( le chinois dali baba est pas loin derrière ) oui si je pouvais trouver la même chose au même prix a côté de chez moi je le ferais sans doute mais ce n'est pas ne cas ! Et il peu aussi dire merci aux gilets jaunes en France qui en bloquant bon nombres de centre commerciaux à cette période de fête on sûrement fait de lui un homme encore plus riche et détruit bon nombres de petit commerçants !!!

N'importe quoi cet article de jaloux
Bonjour Rafa,

pour vos achats de livres, grâce à la loi Lang sur le prix unique du livre, vous payerez le même prix chez votre libraire que sur Amazon. Et pour rester sur votre canapé il y a www.librairiesindependantes.com qui rassemble 700 librairies indépendantes et propose 20 millions d'ouvrages smile

Bien à vous !
Bien sûr qu'il a le droit d'être riche (à partir du moment où la concurrence est loyale) , par contre il a le devoir de traiter dignement ses employés (tant qu'il en a encore, ce qui ne saurait durer) et de payer sa contribution à la collectivité au travers des taxes et impôts.

Malheureusement, rien de ce qui précède n'est vrai.

Pendant des années, Amazon a travaillé à perte, et c'est pratiquement toujours le cas dans son activité négoce qui est financée par son activité de cloud.

Le résultat est que quelque soit la concurrence, qui elle ne peut pas travailler à perte, elle coule. (pour info les banques qui ne financent pas les petits entrepreneurs se battent pour prêter à Amazon ou Uber et consor alors que pendant des années ils perdent des milliards d'€ ou de $)

Pour le reste, Amazon se désengage de l'emploi en utilisant massivement des robots après avoir tué le commerce de proximité, se fait financer à coups de subventions publiques et s'arrange pour ne pas payer d'impôts.

Résultat, pour je le concède, un confort de consommation de tout un chacun, Amazon ne crée pas de richesse, mais la capte, au détriment de l'ensemble des citoyens et au profit d'une toute petite minorité.

Maintenant si certains se satisfont que 8 personnes dans le monde acummulent autant d'argent que la moitié la plus pauvre de la population, grand bien leur fasse, mais je doute que cela dure longtemps (voir la violence du mouvement des gilets jaunes alors que nous sommes dans le pays le plus redistributif du monde).
cette histoire de robots ça me fait bien marrer.



donc pendant 15 ans, on entend "oula il y a des gens qui font du travail très pénible en entrepôt, qui portent des cartons, c'est usant, il faut arrêter ça"

et ne me dites pas que c'est amazon qui a inventé le travail de manutentionnaire, ça a toujours existé, et dans des conditions de sécurité et salaire bien inferieures à Amazon



du coup, on arrive progressivement à remplacer ce travail aliénant par des robots, pour que les gens se concentrent sur des jobs moins pénibles et à plus forte valeur ajoutée, et là les mêmes gens reviennent "ah mais c'est degueulasse, on tue des emplois de porteurs de cartons"



alors faut savoir, est-ce que c'est un travail pénible qu'on ne conseille à personne ? ou est ce qu'on a envie de maintenir ces emplois ?
Incroyable ces commentaires?

Qui parle de jalousie?!?
Magnifique tous ces commentaires.

Mais finalement n ont ils pas tous raison ? Non?
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.